Le doublé dans l’escarcelle

P1710279

L’an dernier, j’avais moins rigolé; N’ayant pas assez « pulsé », j’avais été écarté par les commissaires de course pour un vélo hors délai. Il me manquait très exactement 1 mn au chrono après 90 bornes… Quand on joue dans la cour des grands, il faut accepter la tarif ! Notamment celui du réveil 3 heures avant la course pour se taper un #gâtoSport et tout ce qui va bien (crème chauffante, crème anti-irritations, etc…).

b

Cette année, ce ne fût donc pas un épreuve XL du même accabit. Comme le dirait mon Président de Club, c’était du Fouillard le Revanchard tout craché ! Après un crawl très modéré (45 minutes comme l’an passé), m’adonnant juste à flotter en suivant les bonnes trajectoires histoire de ne pas exploser en route, heu… en nage :-). D’ailleurs c’est plus en course à pied que j’étais en nage (ou en âge ?).

11998617_10205013815124886_240445814_n (1)

Donc oui, j’ai fait du vélo, enfin du cyclisme… Allant au contact (ah non, ça c’est le drafting qui n’est pas autorisé; J’ai bien veillé à ne pas être en ligne de mire); J’ai constamment relancé la machine tant dans les montées, que dans les descentes (surtout dans les descentes ! Visant même la stratégie de m’alleger en gourdes pour grimper etcharger la mule en flotte pour dévaler les pentes à tombeaux ouverts; Arghhh fendre l’air avec mes biscoteauxaérodynamiques, lol.

e

Il faut bien l’avouer, après des heures de joie, bonheur se mêlant au bout du compte à de la volonté, témérité, souffrance (je vous épargne les photos 😉 Franchir la border line en #FINISHER ça a du bon !

11998377_10205013814284865_596778512_n (1)

Ecran géant et tout le toutim, le TitiFoufou sur les plaquettes à jamais, même si ce n’est « que » de l’Half-Iron-Man, je suis quand même fier, satisfait du devoir accompli, d’être mi-homme, mi-fer 😛

11986520_811627542287605_4810610285121117931_n

La petite médaille à droite à une saveur particulière, même si elle ne fera que rejoindre ses copines au tableau bois. Les efforts à outrance (comme dirait ma mère « j’ai cru que tu aller crever… »; Mais non voyons: Triatlète vu de l’extérieur parait impossible; Inside c’est différend, une épreuve après l’autre et on voit le bout. La seconde médaille est celle de la récup°, fallait « tourner les jambes » et je n’ai rien trouver de mieux qu’accompagner les copains et copines dans la formidable aventure des Dunes d’Espoir lors du Trail du Haut-Koenigsbourg.

20150906-thk25-275

On a rallié Kintzheim au château, via la volerie des aigles, emmenant ainsi 2 joëlletes chargées d’enfants aux anges, les yeux pétillants de joie ! Il n’y a pas meilleure satisfaction, moi je vous le dis !

Sans compter l’admiration que j’éprouve pour ce jeune homme non-voyant en totale autonomie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s